retour accueil | contact
Infos pratiques Résultats examens 2014 Enseignement technologique Enseignement Professionnel Enseignement Supérieur Apprentissage (UFA) AREP Internat Agenda Vu dans la presse Activités Pastorale Menus restaurant SCOLAIRE Menus restaurant PEDAGOGIQUE (UFA) Contact
Array
Présentation : de La Sagesse à St Luc


L'ensemble Saint-Luc réunit trois établissements catholiques d'enseignement de Cambrai. Les projets éducatifs des trois établissements s'enrichissent mutuellement des orientations du diocèse de Cambrai (pour l'ex collège/lycée Notre Dame) et de l'esprit des congrégations religieuses des soeurs de la Sagesse (ex lycée La Sagesse) et du Sacré coeur de Marie (ex collège Jeanne d'Arc), au service des jeunes et des familles.

 

Depuis quelques années, le lycée professionnel St Luc de Cambrai est dans le système de tutelle associée.

Une soeur de La Sagesse reçoit les nouveaux enseignants chaque début d'année pour les informer de la Mission Sagesse.

 

 

Du lycée La Sagesse à l'Ensemble St Luc

 

I/ Les fondateurs

 

Il y a plus de 300 ans, la congrégation des Filles de la Sagesse naissait du désir commun de Saint Louis Marie Grignion de Montfort et de la Bienheureuse Marie Louise de Jésus de vouer leur vie à Dieu et de proclamer l’amour de Dieu auprès des plus pauvres.

Louis Marie Grignion est né à Montfort sur Meu en 1673. Dès son plus jeune âge, il désire devenir prêtre. Etudiant au séminaire de Saint Sulpice à Paris, il fut ordonné prêtre en 1700.

Louis Marie Grignion, missionnaire dans l’âme, passa une partie de sa vie sur les routes de France proclamant l’Evangile ; il se consacra également aux pauvres en prenant soin d’eux dans les hôpitaux.

 

C’est à Poitiers où il était aumônier de l’Hôpital Général qu’il rencontrera Marie Louise Trichet.

Touchée par sa rencontre avec le Père de Montfort, Marie-Louise, jeune femme pieuse, lui confie son désir de devenir religieuse et de s’occuper des personnes exclues de la société. Le 2 Février 1703, elle reçoit l’habit et devient la première Fille de la Sagesse sous le nom de Marie Louise de Jésus.

Inspirée par les paroles du Père de Montfort : « ceux que le monde délaisse doivent vous toucher le plus », Marie Louise de Jésus s’occupera, dans un premier temps, à l’Hôpital Général de Poitiers de tous les rejetés de la société de son temps leur apportant éducation et soins. Elle sera ensuite appelée à rejoindre La Rochelle pour y fonder, avec la deuxième Fille de la Sagesse, les premières écoles pour fillettes pauvres n’ayant pas accès à l’éducation.

Tout au long de sa vie, la congrégation se développera en France puis plus tard dans le monde entier. Les Filles de la Sagesse sont désormais présentes dans 21 pays.

 

II/ Les dates clés à Cambrai

 

27 novembre 1847 : arrivée des filles de La Sagesse à Cambrai - Ouverture d'un asile/hôpital rue St Georges

 

9 décembre 1848 : Ouverture de l'asile St Julien, rue des Cygnes, actuellement rue Achille Durieux.

 

27 mars 1942 : Les filles de La Sagesse achète la maison de M. Duchange, 7 rue du Temple.  Elle devient "école ménagère et professionnelle". 60 élèves suivent les cours de coupe-couture; une vingtaine les cours de sténo dactylo commencés en 1940.

 

5 octobre 1946 : l'école est légalement ouverte sous le nom "cours professionnel et ménager", 7 rue du Temple. L'établissement comprenait alors une section commerciale, le CET et une section industrielle. 67 élèves

 

A partir de 1950 : les archives témoignent au dossier des "résultats aux examens" de CAP employé de bureau, CAP aide-comptable et à partir de 1952 : CAP Sténo-dactylo. 83 élèves

 

15 décembre 1953 : des agrandissements s'imposent. Des travaux vont se succéder :  création d'un dortoir (1962), de salles d'enseignement ménager (1963), d'un atelier de couture, (1963), d'une cuisine et d'un réfectoire (1966), d'un préau (1971), salle de dessin, de puériculture (1974), salle de sténo (1974)

 

1957 : apparition des premiers examens "Arts ménagers".

 

1968 : Ouverture de la section BEP (sténo-dactylo; agent administratif et Carrières Sanitaires et Sociales)

 

1970 : l'école devient mixte. 405 élèves.

 

1975-1976 : 535 élèves.

 

2009 : fusion des trois établissements : Lycée La Sagesse, lycée Notre Dame de Grâce et collège Jeanne d'Arc pour ne former qu'un seul ensemble : l'ensemble Saint Luc. Le lycée professionnel quitte le 7, rue du Temple pour le 31, Bd de la Liberté. Il sera rejoint en 2010 par l'enseignement supérieur.

 

16 octobre 2010 : messe de rentrée de l'ensemble Saint Luc et bénédiction de l'icône Saint Luc, symbole de la fusion des 3 établissements.

 

15 octobre 2011 : La rénovation des bâtiments 31, Bd de la Liberté a débuté en 2009. Le 15 octobre 2011, Monseigneur GARNIER, archevêque de Cambrai, Georges DELLOYE, président de l'OGEC, Dieudonné DAVION, directeur diocésain de l'enseignement catholique et François-Xavier VILLAIN, député maire de Cambrai ont inauguré la fin de la rénovation.

 

 

III/ Le projet éducatif

 

Le lycée professionnel St Luc appartient au réseau des établissements catholiques d’enseignement et au réseau des établissements « La Sagesse ». Il s’inscrit dans les dimensions professionnelle et technologique. Il reprend les valeurs éthiques propres aux références chrétiennes qui sont le fondement de son existence et les adapte aux exigences du monde contemporain :
 

  • l’Ecoute et la Reconnaissance de l’autre constituent la richesse d’une relation durable entre l’élève et l’équipe éducative.
  • la Réussite et l’Epanouissement de chacun passent par la responsabilisation, la motivation et la valorisation : la réussite scolaire comme élément de reconnaissance est complétée par le développement des capacités personnelles et professionnelles de tous, jeunes et adultes.
  •  l’Ouverture au Monde prend en compte le respect mutuel nécessaire à toute vie sociale et civique, les droits et les devoirs de chacun et l’indispensable fraternité
  • l’Insertion Professionnelle des jeunes se fonde sur des méthodes pédagogiques adaptées, l’alternance avec les séquences en entreprise et la vie lycéenne.
  •  La Réflexion Humaine et Spirituelle aide à trouver le sens de sa vie et invite à témoigner de sa foi, dans la tolérance et le respect des interrogations de chacun et des convictions des uns et des autres.

    Chaque membre de la communauté St Luc s’engage à faire sienne cette charte.

 


Voir le diaporama en grand format



LYCEE TECHNOLOGIQUE
& PROFESSIONNEL
- ENSEIGNEMENT SUPERIEUR

31 bd Liberté
59400 CAMBRAI

Mentions légales | Contact 
La Sagesse © Tous droits réservés jd_nb DSD_5376 DSD_5491