IMGP6861

Saint Luc participe aux commémorations de la Bataille de Cambrai

L’Ensemble Saint Luc a voulu s’associer aux commémorations de la Bataille de Cambrai, pour certes commémorer le passé, mais pour le prendre à témoin et mieux envisager l’avenir.

La semaine de commémorations du Centenaire de la bataille de Cambrai a débuté le lundi 20 novembre. Cet évènement a largement été préparé dans notre ville et alentour. L’Ensemble Saint Luc a voulu, lui aussi, s’associer à ce devoir de mémoire de différentes manières.

 

Depuis le 17 novembre et jusqu'au 9 décembre, dans la cour d’honneur trône une réplique grandeur nature d’un « tank » Mark I, qui préfigure le Mark V, modèle du char Deborah de Flesquières. Cette réplique est prêtée par l’association “Digger Cote-160” de Pozières (dans la Somme). Elle est le fruit du travail d’une bande de passionnés qui, outre ce tank (qui était le nom de code du char d’assaut) a également à son actif une réplique du “Fokker” de Manfred von Richtofen, plus connu sous le nom de « Baron rouge », héros de l’aviation allemande pendant la première Guerre mondiale. Outre le plaisir de pouvoir la contempler, vous pourrez trouver une présentation du “Mark I”, et des informations sur son évolution jusqu’au modèle “Mark V” dont “Deborah” est actuellement présenté à Flesquières dans le tout nouveau centre d’interprétation.

 

Jeudi 23 novembre, l’Enseignement Catholique de Cambrai s'est rassemblé au Marché Couvert lors d’une cérémonie œcuménique pour la paix, autour de Monseigneur Garnier et de représentants de l’Eglise anglicane.

Notre établissement a pris une part active dans cette cérémonie : six élèves de 1ére SN ont filmé et assuré la retransmission de l'événement; d'autres ont aidé à l'installation et au rangement du marché couvert...

Si, seules quelques classes se sont rendus sur place, tout le LTPES a pu suivre la retransmission sur un écran géant installé à la chapelle. Après le chant " au coeur du monde pour un monde meilleur", les adultes invités prennent la parole pour resituer le pourquoi de cette rencontre. Il y a 100 ans, 100.000 jeunes sont morts pas loin d'ici dont 20.000 anglais venus défendre notre terre cambrésienne. Nous leur devons reconnaissance et celle-ci passe non seulement par des manifestations publiques ( défilé, décorations...) mais aussi par la prière. C'est aussi prendre conscience des dégâts que peut faire la haine, la violence. 

 

Le Père Fava, administrateur des forces armées de Grande-Bretagne et le Père Pratt, aumônier du Royal Tank Regiment, comme Mgr Garnier ont redit l'importance d'être généreux et aimants. C'est l'Amour qui sauvera le monde. Quand nous aimons, nous sommes source de joie et de paix. 

Chaque élève et professeurs ont reçu en signe de construction de cette paix "vraie et durable" un bracelet "Seigneur, fais de moi un artisan de paix". 

Un "Notre Père" dans les deux langues a réuni les coeurs et les mains et conclu ce bel échange de fraternité.

 

 

Vous trouverez sur ces liens le reportage passé en ouverture de journal sur KTO https://youtu.be/U0nJEtN6_w8 et l'article avec le reportage photo de La Voix du Nord http://www.lavoixdunord.fr/271885/article/2017-11-23/cinq-cents-eleves-au-marche-couvert-pour-celebrer-la-paix