IMGP2349

Médiateurs, des facilitateurs de liens

Les premières SPVL ont depuis septembre entrepris un travail autour du thème de la médiation. Après différentes rencontres, ils ont, en décembre, mis en pratique à l'école Saint Joseph ce qu'ils avaient appris.

La première période pour les 1ére SPVL s'achève avec une médiation auprès des élèves de CM1 CM2 de l'école Saint Joseph. L'aboutissement d'un long travail qui a permis aux élèves de découvrir le métier de médiateur dont les domaines d'activité sont divers : Médiation familiale ( couple, parent isolé), dans les transports urbains, dans les quartiers urbains, dans la santé pour orienter les patients dans leurs démarches administratives,  dans le choix des praticiens...

 

Dans un premier temps, les élèves de SPVL ont rencontré deux personnes qui travaillent dans le milieu de la médiation : Marc Poteau, CPE au collège et qui a en charge la formation des élèves-médiateurs et Florence Bosquet qui s'occupe du Point Ecoute. "L'objectif étant toujours d'être des facilitateurs de liens, de renouer la communication entre les personnes, dans le respect de chacun en évitant d'avoir recours à la sanction.";  "Le médiateur n'est pas un arbitre"; 
"Par la médiation le climat d'entente, basé sur la confiance, est apaisé."

 

Après ces conseils précieux, les élèves de 1ére SPVL ont travaillé sur la médiation en milieu scolaire. Un petit groupe s'est rendu à l'école Saint Joseph pour connaître les difficultés rencontrées, les conflits qui peuvent naître au sein d'une école...

 

Ensuite, par groupe, ils ont conçu un outil  permettant d’aborder la notion de conflit avec les enfants. Ils ont élaboré une stratégie d’apprentissage de la gestion des conflits et réalisé un « livret du médiateur élève ». 

 

Enfin, les élèves se sont rendus à l'école Saint Joseph pour aborder avec les enfants les différents conflits qui peuvent apparaître à l'école et leur ont donné quelques clés pour les résoudre.

 

A noter que cet exercice alliant théorie, rencontres de professionnel et action sur le terrain sera sans aucun doute bénéfique pour les élèves de première qui passeront cette année leur CAP Agent de prévention et médiation.