CIMG1845

Je gère : les secondes MRCU 2 dans la peau d'un entrepreneur

"JE GÈRE" est un jeu de société créé par la BGE pour les lycéens afin qu'ils puissent se mettre dans la peau d’un chef d’entreprise.

Acheter une usine, des matières premières, vendre des produits finis , gérer un stock, payer les salaires, acheter de la publicité... Toutes ces actions sont bien connues des chefs d'entreprise. Mais quant on est en classe de seconde, comment être sensibiliser à la création d'entreprise et à tous ces problèmes. 

 

Grâce au jeu créé par le BGE, réseau national d’appui aux entrepreneurs.

Les élèves de seconde de MRCU 2 se sont donc mis au commande d'une entreprise virtuelle en endossant le rôle de chef d’entreprise.

Ils ont ainsi pu découvrir les différentes fonctions de l’entreprise, établir des stratégies, s’initier à la gestion et mesurer les conséquences de leurs choix. Les équipes ont les mêmes possibilités qu’une entreprise réelle : prospection, publicité, appels d’offre… Et rapidement, on s'aperçoit que ce n'est pas si facile d'être d'accord au sein d'ubne équipe de quatre. 

"T'es sûr qu'il faut dépenser autant pour la publicité ? Moi, je ne mettrais pas autant d'argent.

- Ben on a de l'argent, faut le dépenser pour acheter."

 

Les équipes doivent également gérer leurs stocks mais aussi leur trésorerie. Puis, l’équipe établit un bilan, un compte de résultat et détermine son prix de revient. Elle analyse sa situation et les conséquences de ses décisions. Elle met alors en place sa stratégie pour l’année suivante. 

En fin de journée, c'est l'heure du bilan : "On a mal commencé parce que nous n'avons acheté qu'une usine alors que les autres équipes en ont deux alors forcément notre production est plus faible."; "Et pourquoi certains ont plus d'argent que nous ?"; "Est ce bien de faire des emprunts ?"

Les questions et les commentaires fusent. Les décisions des uns et des autres sont analysées et un éclairage est apporté. Pas si facile que ça d'être entrepreneur mais certains se sont pris au jeu et qui sait, ce jeu à peut-être provoqué des vocations...